SequaMet 1.0 Système expert sur la contamination métallique du bassin de la Seine

Auteur.e.s

N. Bacq, C. de Pontèves, Y. Guéguen, S. Théry, D. Brunstein, M. Meybeck, J. Vogler, S. Thibert, Z. Idlafkih, E. Biger, A. Horowitz, A. Ficht, C. Grosbois, F. Beaupère, L. Laroche

Université

Sisyphe, UPMC, US Geol. Survey, SNS Rouen,

La mise en œuvre de la récente directive cadre européenne sur l’eau demande un état des lieux, une détermination des niveaux de référence, une estimation des tendances de la contamination qui doit être au moins sur quelques dizaines d’années, une spatialisation de la contamination, une estimation des flux excédentaires. Les « fuites du système » qui devront être comparées au flux général (une utilisation importante des métaux génère bien sur des fuites plus grandes que celles observées dans un bassin peu anthropisé). SequaMet, système expert de la contamination métallique, va se développer graduellement pour répondre à ces questions, en premier lieu pour effectuer un inventaire des connaissances acquises. Cet outil développé par le PIREN–Seine est à l’interface entre les chercheurs, les producteurs de données sur l’environnement et les décideurs. Dans sa première version (SequaMet 1.0), il ne répond pas encore à toutes les questions mais établit un premier lien entre deux base de données importantes, le RNB qui porte sur les sédiments déposées (depuis 1980) et les laisses de crues étudiées par le PIREN-Seine (depuis 1993) auxquelles est rajouté le suivi des matières en suspension effectué à Poses, dernière station avant l’estuaire, par les SNS de Rouen. Ainsi un première état des lieux de la contamination du bassin pour au moins 5 métaux majeurs : Cadmium, Cuivre, Mercure, Plomb et Zinc peut il être donné, notamment grâce à des bruits de fond naturels estimés par le PIREN-Seine. La contamination est appréciée dans SequaMet par différentes échelles (indicateurs mono et polymétalliques) qui doivent permettre aussi de comparer les matériaux analysés (sédiments déposés, MES, suspensions piégées par les trappes…). SequaMet 1.0 se présente essentiellement comme une interface facile d’utilisation combinant des bases de données des modules de calcul et de présentations graphiques, d’une banque d’indicateurs, couplés par un système d’information géographique (SIG) permettant une interrogation en tout point du réseau hydrographique.