Front de karstification et modalités de vidange aquifère en milieu crayeux: l’exemple du bassin de la Vesle en amont de Reims (Marne/France)

Auteur.e.s

A. Devos, O. Lejeune, D. Butaeye, V. Barbin

Université

EA 3795 G.E.G.E.N.A. UFR Lettres et Sciences Humaines, Université de Reims

DOI
https://doi.org/10.26047/PIREN.rapp.ann.2005.vol06

Le bassin de la Vesle est un bassin atelier du Piren-Seine dans le cadre de la problématique des pollutions diffuses en milieu rural. Il s'inscrit dans les craies du Crétacé supérieur et borde les formations du Tertiaire. Le contact Crétacé/Tertaire est jalonné par un front de karstification définissant un karst de contact litho-stratigraphique étagé. Il alimente l'aquifère crayeux par des infiltrations concentrées (zone vadose) et diffuses (drainance) déterminant un karst à mode d'alimentation ternaire. A défaut d'exutoire karstique actif, et compte tenu du drainage de la nappe par les cours d'eau, la connaissance de la zone saturée passe par l'analyse des écoulements de surface en période d'étiage. Les profils hydrologiques d'étiage et la cartographie des rendements par bassin élémentaire permettent de mettre en évidence l'hétérogénéité spatiale des modalités de vidange de la zone saturée par la Vesle. Celle-ci témoigne d'une productivité et d'une perméabilité inégale de la craie selon son degré de fissuration et de karstification. Le comportement hydrodynamique des cours d'eau indigènes à la craie, habituellement homogène (isotropie de l'aquifère), est donc fortement tributaire de la proximité du front de karstification calé sur la cuesta d'Ile de France.

alain.devos@univ-reims.fr