Dynamiques spatiales des activités agricoles dans le bassin de la Seine : méthodes et résultats sur les sites - ateliers de la Vesle et de la Blaise

Auteur.e.s

Céline Schott, Claire Brajot, Catherine Mignolet, Denis Ruelland, Marc Benoît

Université

INRA, Station de Recherche SAD, CNRS, UMR 5569 HydroSciences Montpellier

DOI
https://doi.org/10.26047/PIREN.rapp.ann.2005.vol03

Les travaux d’analyse des dynamiques agricoles et de leur différenciation spatiale au sein du bassin de la Seine, sont conduits dans une double perspective : (i) mettre en évidence les relations entre évolutions passées et organisation dans l’espace des activités agricoles et évolutions des teneurs en éléments contaminants dans les eaux (azote, phosphore, phytosanitaires) ; (ii) comprendre les évolutions passées des activités agricoles pour aider à construire une réflexion prospective. Ces travaux ont d’abord été réalisés à l’échelle du bassin de la Seine dans son entier, en adoptant une posture rétrospective sur les trois dernières décennies et en s’appuyant sur l’analyse de deux niveaux d’organisation de l’agriculture : le système de production et le système de culture. Avec la mise en place des sites-ateliers sur les bassins versants de la Vesle et de la Blaise, l’analyse des dynamiques et de l’organisation spatiale des activités agricoles est réalisée à l’échelle de bassins versants de quelques centaines de km2 , et sur des pas de temps variés (soit avec un recul historique de trois décennies, soit en se concentrant sur les années 2000). Ces changements d’échelles entraînent une adaptation de notre démarche de recherche, tant du point de vue des sources d’informations mobilisées que du point de vue des méthodes de traitement de ces informations. Le présent rapport fait le point sur les travaux conduits en 2005 sur : (i) le bassin versant de la Vesle, dans un contexte agricole de grandes cultures et de viticulture, pour reconstituer l’évolution des pratiques de désherbage du maïs et de la vigne au cours des trente dernières années ; (ii) le bassin versant de la Blaise, dans un contexte agricole de polyculture - élevage bovin, pour analyser et spatialiser la diversité des pratiques d’utilisation du territoire et de gestion des déjections animales et des effluents d’élevage. En conclusion, nous réaliserons une courte synthèse de l’ensemble des travaux conduits sur l’agriculture du bassin de la Seine dans le cadre de la phase IV du PIREN-Seine, dont la démarche générale s’inscrit dans le développement d’une agronomie des territoires à une échelle régionale.

schott@mirecourt.inra.fr