Phase 8 du programme

Nicolas Flipo, Directeur du PIREN-Seine

L'engagement du PIREN-Seine

Le programme pluriannuel de la phase 8 du PIREN-Seine a fait l’objet d’une construction conduite sur plus d’un an et demi, en lien fort avec les acteurs institutionnels partenaires. Ces organismes liés à la gestion de l’eau sur le bassin de la Seine, qu’ils soient publics ou privés, ont chacun des attentes correspondant à leurs missions spécifiques. Fort d’une expertise, d’une interdisciplinarité et d’une longévité exceptionnelle, le PIREN-Seine apparaît ainsi d’une part comme un dispositif de production d’un savoir scientifique global sur le fonctionnement du bassin de la Seine, et d’autre part comme un lieu de co-construction de nouvelles connaissances spécifiques pouvant répondre aux attentes de chacun de ses partenaires.

Pour cette phase 8, ce sont 14 partenaires opérationnels et 18 institutions scientifiques qui participent à l’orientation et au financement des actions de recherche menées par les 23 équipes du programme. En outre, le PIREN-Seine se démarque par une implantation dans différents territoires du bassin, afin d’effectuer des mesures, échantillonner, ou enquêter auprès des acteurs locaux. Cette présence en de nombreux points stratégiques du bassin, appelés « sites ateliers », a permis au fur et à mesure des années de tisser des collaborations locales pérennes avec des collectivités, des syndicats de bassin versant, ou d’autres équipes scientifiques.

Après avoir fêté en 2019 ses 30 ans d’existence, le PIREN-Seine entame maintenant un nouveau chapitre de son histoire, avec l’entrée dans sa phase 8 depuis le 1er janvier 2020. Le programme aborde ainsi sa quatrième décennie en faisant face à de nouveaux défis à relever, à la hauteur des enjeux du XXIe siècle.

Retrouvez toutes les informations concernant la phase 8 du programme résumées dans l'organigramme et la fiche 4 pages du PIREN-Seine dédiée à cette thématique :

      

 

Les objectifs de la phase 8

Pour cette phase 8, le programme a réorganisé ses axes de recherche pour répondre à des enjeux majeurs, liés au système agro-alimentaire, au changement climatique, à la gestion des risques, à la biodiversité, à la métropole parisienne et à la contamination des milieux aquatiques.

Construit autour de 5 axes de recherche et un axe de transfert des connaissances et des données, le programme s’est ainsi fixé des objectifs ambitieux : proposer des scénarios complets de transition écologique du bassin, tenant compte des extrêmes hydro-climatiques et du modèle agricole, livrer une analyse fine et multi-factorielle de la qualité de l’eau dans une optique de baignade en eau vive, et construire une approche de métabolisme territorial vis-à-vis de certains contaminants.

Télécharger le programme
de la phase 8