SEBIO

Impliquée dans le réseau PIREN Seine depuis la phase 5 (2008), les activités de l’UMR-I 02 SEBIO (Stress Environnementaux et BIOsurveillance des Milieux Aquatiques) de l'Université de Reims Champagne Ardennes, dirigée par le Professeur A. Geffard, s’inscrivent en toxicologie et écotoxicologie aquatiques dont l’un des principes fondateurs est la relation de cause à effet qui relie une altération à un niveau d’organisation biologique donné et ses conséquences au niveau supérieur.

Dans le cadre du PIREN-Seine, les recherches de l’UMR visent d’une part à améliorer nos connaissances sur les mécanismes de toxicité et d’autre part, à lever les verrous de l’utilisation de réponses biologiques, rassemblées sous le terme générique de biomarqueur, en tant qu’outils en biosurveillance et diagnostic environnemental. Les travaux de la phase 7 sont conduits spécifiquement sur la dreissène (Dreissena polymorpha), modèle biologique de l’UMR-I et sur deux grandes fonctions physiologiques, la reproduction et l’immunité, d’intérêt majeur pour le maintien des individus voire de leur population. Ces travaux sont complémentaires de ceux menés durant la phase 6 sur le métabolisme énergétique et majoritairement chez un crustacé, le gammare Gammarus fossarum ; la moule zébrée D. polymorpha étant complémentaire du gammare vis-à-vis de leur rôle écologique. La finalité de ces recherches est le transfert d’outils vers les gestionnaires. Ainsi, en complément de la capacité des invertébrés (dreissène et gammare) à renseigner la contamination chimique et biologique des masses d’eau, les biomarqueurs développés viendront améliorer l’indice initié durant la phase 6 selon l’approche du poids de l’évidence.

Chemin des Rouliers
51680 Reims
France