Flux dans le continuum Homme-Terre-Mer

Sous la direction de Josette Garnier & Johnny Gasperi

DOI : 10.26047/PIREN.rapp.synth.2019.vol2

 

Le continuum Homme-Terre-Mer (HTM) se conçoit dans le maillage des territoires et leurs aménagements. Ils doivent être étudiés dans leurs interactions, d’amont en aval,des têtes de bassins aux zones côtières. Les bassins versant et les corridors fluviaux ont toujours été, au cours de l’Histoire, investis par les sociétés humaines de sorte que la dimension anthropique doit être considérée tant des points de vues des pollutions engendrées par les activités humaines, que dans la perspective du changement climatique. L’étude du continuum HTM s’appuie sur une vision intégrative, interdisciplinaire des milieux, des processus, des données, des modèles, des concepts. C’est dans cette intégration que ce volume HTM a été construit.

La caractéristique unique du territoire du bassin de la Seine est d’être à la fois largement structuré par une agglomération urbaine, industrielle et portuaire (Axe Paris-Rouen-Le Havre) en pleine expansion, et d’être le siège d’une activité agricole parmi les plus productives et exportatrices du monde. Les dynamiques du système urbain, et celles du système agricole, outre qu’elles interfèrent les unes avec les autres et conditionnent aussi largement la qualité de l’hydrosystème, sont de plus en plus soumises aux contraintes du changement climatique qui impose à la fois des mesures de remédiation et d’adaptation.

Retrouvez le volume 2 des rapports de synthèse de la phase 7 publiés en 2019 :

 

Retrouvez également l'ensemble des volumes ici