Session 3 : Contamination et transfert trophique

L’activité humaine, qu’elle soit passée ou présente, entraîne un grand nombre de conséquences sur les écosystèmes du bassin de la Seine. Dans cette session, les 5 présentations proposées ont insisté sur les différents types de contamination de l’environnement issus des systèmes anthropiques, sur les mécanismes de transfert et de stockage de ces contaminants, ainsi que sur les moyens de détection qu’étudient les chercheurs pour rendre compte au mieux de cette contamination.

 

La contamination des rivières vue par les carottes de sédiments

Transferts de micropolluants dans les réseaux trophiques lotiques: exemple de l’Orge

Le résistome des sédiments et des biofilms est-il enrichi en gènes marqueurs de l’anthropisation de l’hydrosystème : intégrons cliniques ou gènes de résistance aux métaux (bassin versant de l’Orge et axe Seine : Marnay, Bougival, Triel) ?

La dreissène comme bioindicateur de contamination en protozoaires dans la Seine

Evaluer le devenir des nanoparticules dans les écosystèmes aquatiques

 

Retour au bilan du colloque