Thèse soutenue

Premières investigation des sources et devenirs des macro et micro plastiques dans les hydrosystèmes urbains : cas de agglomération parisienne

 

(en) Reactive oxygen species and exopolymeric substances in manganèse biomineralization in bacterial biofilms

 

Encadrée par :  B. Tassin et J. Gasperi.

Lien vers la thèse : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01541090​

 

Résumé :

Le risque environnemental lié à la présence de plastiques dans les milieux aquatiques a été suggéré, pour le milieu marin, dès les années 1970. Même s’il reste incomplètement cerné (d’un point de vue écotoxicologique essentiellement), il ressort de la littérature qu’il est significatif. Même si certains travaux suggèrent qu’une grande partie de ces plastiques provient des eaux continentales, il n’existe aujourd’hui peu d’étude sur les niveaux d’imprégnation des milieux aquatiques en milieu continental et aucune à l’échelle des bassins versants urbains pour préciser l’importance des différentes sources urbaines.Dans cette étude, les macroplastiques (> 5 mm) ainsi que les microplastiques (<5 mm) sont considérés. Les flux de macroplastiques dans la Seine ont été estimés à l’aide d’une étude de terrain mais aussi à l’aide d’une approche théorique. En ce qui concerne les microplastics, les fibres (synthétiques et artificielles) ainsi que les fragments ont été étudiés dans différent compartiments du système urbain. L’air intérieur, les retombées atmosphériques, les eaux de ruissellement, les effluents et affluents de stations d’épuration ainsi que les rejets urbains en temps de pluie ont été étudiés.Les concentrations en microplastiques dans le milieu récepteur ont aussi été estimées. Le suivi de la contamination des eaux de surface a été abordé selon deux méthodes d’échantillonnage distinctes : échantillonnage par un filet avec une maille de 80 μm et par un filet de 330 µm. L’homogénéité des fibres le long de la section a aussi été estimée, tout comme la variabilité temporelle à court terme. Pour finir, un suivi mensuel sur 19 mois a été effectué en amont et en aval de Paris.Cette étude a permis de montrer que les flux de microplastiques dans la Seine représentent une masse négligeable par rapport aux flux de macroplastiques. Elle confirme aussi l’ubiquité des fibres dans tous les compartiments. Les fragments sont quant à eux particulièrement concentrés dans les rejets urbains en temps de pluie. Pour la première fois, il a été montré que le compartiment atmosphérique jouait un rôle potentiellement important, autant que source de microplastiques

 

Mots-clefs : Microplastiques, Rejet de STEP, Eau de surface, Pollution, Sources, Hydrosystèmes, Paris (France ; agglomération), Thèses et écrits académiques, Microplastiques, Eaux continentales, Pollution.

 

Autres thèses soutenues

trier par ordre croissant
Simulation du métabolisme de la Seine par assimilation de données en continu 2019
Université PSL MINES ParisTech
Shuaitao Wang
Les coulisses de l'aide à la décision fondée sur la démarche scientifique : pour une meilleure compréhension des fonctionnalités des outils de modélisation environnementale. Analyse comparative des pratiques françaises et australiennes 2019
Université Paris-Est, Ecole des Ponts ParisTech
Natalie Chong
Rôle des espèces réactives de l'oxygène et substances exopolymeriques des bactéries dans le processus de biominéralisation du manganèse 2019
Université Paris Diderot, IPGP
Thais Couasnon
Développement d'une approche « time-lapse » des méthodes sismiques pour l'hydrogéophysique et la compréhension de la dynamique des hydrosystèmes 2019
Sorbonne Université, UMR 7619 METIS
Marine Dangeard
Analyse multicritère des politiques publiques environnementales dans l'Union Européenne 2019
Université Paris Saclay, AgroParisTech
Ancuta Isbasoiu
Prospective et stratégies pour l’environnement : entre fabrique des futurs et situation de gestion, quelles prises pour l’action ? 2019
Université Paris Saclay, AgroParisTech
Sarah Lumbroso
Le cycle du carbone dans le bassin anthropisé de la Seine : de la modélisation du dioxyde de carbone à l’évaluation des émissions des gaz à effet de serre 2018
Sorbonne Université, UMR 7619 METIS, FR 636 IPSL
Audrey Marescaux
Fonctionnement biogéochimique et trajectoires des systèmes agricoles territoriaux français: flux de carbone, azote et phosphore (1852-2014) 2018
Sorbonne Université, UMR 7619 METIS
Julia Le Noë
Le système alimentation/excrétion des territoires urbains : régimes et transitions socio-écologiques 2018
Université Paris Est
Fabien Esculier
Sources et dynamiques spatiales et temporelles des contaminations en éléments traces et hydrocarbures aromatiques polycycliques du continuum atmosphère - sol - rivière d'un bassin versant contrasté 2018
Université Paris Saclay
Claire Froger
Charriage et obstacles à la continuité sédimentaire sur les cours d’eau du Morvan 2018
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Louis Gilet
Trajectoire hydrogéomorphologique d'un petit cours d'eau périurbain francilien : aménagement, "désaménagement"? 2018
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Marion Jugie
La remise en cause des services urbains en réseau : une approche par la technique : le cas du compostage des déchets en pied d'immeuble à Paris 2018
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Elisabeth Lehec
La dimension matérielle de l'urbanisation. Flux et stocks de matériaux de construction en Ile-de-France 2017
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Vincent Augiseau
Quantification et modélisation du devenir du carbone et de l'azote de systèmes de culture alternatifs en situation expérimentale de longue durée 2017
Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement (AgroParisTech)
Bénédicte Autret
Fonctionnement hydrothermique de l'interface nappe-rivière du bassin des Avenelles 2017
Université PSL MINES ParisTech
Asma Berrhouma
Potentiel d’utilisation de la spectrofluorimétrie 3D pour la caractérisation en ligne de la matière organique dissoute : de la station d’épuration au milieu récepteur 2017
Université Paris Est, Ecole des Ponts ParisTech
Angélique Goffin
Caractérisation des hétérogénéités sédimentaires d’une plaine alluviale : Exemple de l’évolution de la Seine supérieure depuis le dernier maximum glaciaire 2016
Université PSL MINES ParisTech
Benoit Deleplancque
Premières investigation des sources et devenirs des macro et micro plastiques dans les hydrosystèmes urbains : cas de agglomération parisienne 2016
Université Paris Est, Ecole des Ponts ParisTech
Rachid Dris
Caractérisation des particules ferrugineuses dans la Seine avec le magnétisme environnemental 2016
Université PSL MINES ParisTech
Dariouche Kayvantash
Quantification des échanges nappe-rivière au sein de l’hydrosystème Seine par modélisation multi-échelle 2016
Université PSL MINES ParisTech
Baptiste Labarthe
Modélisation intégrée de l'allocation des terres en France : du choix cultural au choix sectoriel 2015
AgroParisTech
Anna Lungarska