Thèse en cours

Modélisation des flux d'eau et d'énergie dans le bassin de la Seine

 

(en) High-frequency data assimilation in the water quality model ProSe-PA

 

Encadrée par : Nicolas Flipo, Thomas Romary

Démarrée en : 2020

Soutenance prévue : - Non renseignée à ce jour -

 

Résumé :

L’objectif de ce travail de thèse est de développer un modèle de transfert des flux d’eau et de chaleur à l’échelle du bassin de la Seine comprenant un des systèmes aquifères les plus importants d’Europe. La gestion durable des ressources en eau, tant du point de vue de sa disponibilité, que de sa qualité physico-chimique et écologique, en passant par son potentiel de production d’énergie, sera sous-tendue dans le futur par notre capacité à anticiper les effets du changement climatique, l’évolution des demandes, et les nouveaux systèmes de gouvernance relatifs à la gestion des milieux anthropisés (gestion des infrastructures, politiques de développement territorial). Il sera ainsi impératif de décrire aussi précisément que possible les évolutions temporelles et spatiales des transferts de chaleur et d’eau dans les différents compartiments tout en tenant compte des changements globaux. Dans ce cadre, l’équipe SHR développe, en collaboration avec l’IPSL, un outil de modélisation intégrée visant à simuler des échanges thermiques entre l'atmosphère et la surface (sol, rivière et lac) et les systèmes aquifères. Un premier couplage lâche entre la plateforme ORCHIDEE (développée par l’IPSL) et la plateforme CAWAQS (développée au Centre de Géosciences), basé sur la résolution au pas de temps horaire d’un bilan énergétique, est en développement actuellement dans l’équipe SHR. Il sera appliqué au bassin des Avenelles (46 km²). Le travail de thèse s’appuiera sur cette première maquette et aura pour ambition de changer d’échelle depuis le bassin des Avenelles jusqu’au bassin de la Seine (75000 km2). Afin de simuler l’ensemble du système aquifère du bassin de la Seine, la formation aquifère du Jurassique sera tout d’abord introduite dans le modèle qui se limite actuellement aux argiles de Gault. Une synthèse des différentes acquisitions de mesures de températures et de conductivités thermiques dans les différents compartiments de l’hydrosystème Seine (les différents aquifères et aquitards, sol, interface nappe-rivière et plan d’eau) en utilisant les travaux réalisés sur le bassin parisien est nécessaire afin de calibrer le modèle Seine.  Un module prenant en compte l’ombrage de la végétation des berges sera également développé afin de pouvoir simuler correctement le bilan énergétique des rivières. Sur la base de cette première structure de modélisation, un premier bilan des performances de la plate-forme sera réalisé à l’échelle des masses d’eau de surface (cours d’eau et rivière) et des masses d’eau souterraine à l’aide d’une base de données qui sera construite à partir de données in situ en rivière et en aquifères, ainsi que de produits issus de l’imagerie satellitaire Ce premier diagnostic permettra de déterminer les développements conceptuels à mener, tels que les rétroactions aquifère-sol-atmosphère, ou la représentation des transferts entre aquifères, afin d’aboutir, en fin de thèse, à une cartographie fonctionnelle hydro-thermique des masses d’eau et à une évaluation  de sa sensibilité aux changements climatiques et globaux. 
 
 
 
 
 
 
 

Autres thèses en cours

Démarrée en Université Auteur.e
Microplastiques en Seine 2020 Université Paris Est, Ecole des Ponts ParisTech Cleo Stratmann
Rôle de l'ichtyofaune comme vecteur de dissémination de bactéries antibiorésistantes dans une rivière fortement urbanisée du bassin de la Seine 2020 Sorbonne Université, UMR 7619 METIS, Université de Rouen, M2C Étienne Marchand
Réponse et adaptation des communautés microbiennes à une contamination par les métaux traces (antimoine) 2020 Université de Rouen, M2C Claire Da Costa
Modélisation des flux d'eau et d'énergie dans le bassin de la Seine 2020 Mines ParisTech - PSL - Centre de Géosciences Deniz Kilic
Modélisation de la qualité sanitaire de la Seine dans l'agglomération parisienne 2020 Sorbonne Université, UMR 7619 METIS Paul Dupain
Assimilation de données haute fréquence dans le modèle de qualité de l’eau ProSe-PA 2020 Mines ParisTech - PSL - Centre de Géosciences Masihullah Hasanyar
Trajectoire hydro-thermique de la plaine alluviale de la Bassée 2020 Sorbonne Université, UMR 7619 METIS Gurpreet Dass
Déterminisme climatique et hydrogéologique de l’évolution à long terme des niveaux piézométriques 2019 M2C Université de Rouen - BRGM/D3E Lisa Baulon
Rétroactions des eaux souterraines et de l’irrigation sur les extrêmes climatiques passés et futurs 2019 Sorbonne Université, UMR 7619 METIS Pedro Arboleda
Émissions de gaz à effet de serre (GES) des réservoirs et implications sur la qualité des eaux fluviales en aval : bilan hydrique et modélisation 2019 Sorbonne Université, UMR 7619 METIS Yan Xingcheng
Sources, processus de transfert et écotoxicologie de la contamination urbaine par l’antimoine 2019 LSCE - Paris Saclay, IMPMC - SU Maëva Phillipe
La déclinaison territoriale des politiques biogéochimiques : Histoire, actualité et perspectives de la régulation territoriale de l’azote et du phosphore à partir du cas de l’agglomération parisienne 2018 Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Étienne Dufour
Présence et trajectoire historique des composés fluoroalkylés (PFAS)dans les hydrosystèmes continentaux, estuariens et côtiers 2018 Université de Bordeaux, UMR 5805 EPOC Nicolas Macorps
Macro et Microplastiques en milieu urbain et sur le bassin de la Seine 2017 Université Paris Est, Ecole des Ponts ParisTech Robin Treilles