Le bassin de la Seine

 

                           

Le bassin de la Seine

Découvrir les fonctions et les services rendus par le système Seine

Sous la direction de Gilles Billen

 

Ce fascicule donne un aperçu des principales fonctions thématiques des diverses thématiques du programme PIren-Seine thématiques elles-mêmes organisées autour des principales fonctions assurées par le « Système Seine ». Il représente ainsi une introduction à l’ensemble de la collection PIREN-Seine.

Le cadre géographique est d’abord posé. Le réseau hydrographique de la Seine est au cœur d’une vaste cuvette sédimentaire qui recueille les eaux de pluies et les achemine jusqu’au Havre. Dans cet espace irrigué par les cours d’eau, l’homme a construit au fil des siècles un environnement anthropisé. Quelle population occupe aujourd’hui le bassin de la Seine, comment évolue-t-elle, comment est-elle répartie dans l’espace ?

Nourrir les hommes est la première fonction attendue du territoire. Le développement de l’agriculture, au cours d’une longue histoire, a complètement façonné le paysage de tout le bassin versant. Ce bassin a longtemps été l’espace nourricier des villes et de Paris en particulier. Aujourd’hui, si le bassin fournit toujours l’essentiel de l’eau potable des habitants, la production agricole n’est plus tournée principalement vers les besoins locaux, et s’ouvre sur les marchés mondiaux. Loger les hommes, les vêtir, les équiper sont d’autres fonctions remplies jadis principalement grâce aux seules ressources de l’espace du bassin, aujourd’hui assurées en puisant dans des réserves plus lointaines.

Transporter les biens de leur lieu de production à leur lieu de consom- mation, s’approvisionner en énergie, éliminer les déchets que génèrent production et consommation, sont autant de nouvelles vocations qui découlent de ces fonctions primaires.

Si pour remplir toutes ces missions, l’homme a complètement artifi- cialisé son environnement, il a cependant toujours besoin de respirer de l’air pur, de boire de l’eau saine, de se ressourcer dans une nature apaisante. Il souhaite aussi préserver la biodiversité des organismes sauvages et domestiques qui constitue un patrimoine irremplaçable et participe parfois plus qu’on ne le croit à la réalisation de fonctions essentielles. Comment gérer l’espace régional pour laisser coexister ces multiples fonctions, sans que l’une d’elle domine l’autre, sans empiéter non plus, en puisant trop largement dans les ressources extérieures, sur le fonctionnement d’autres systèmes régionaux ? Tel est le difficile enjeu d’une gestion durable de notre environnement. Parce que l’eau parti- cipe de toutes les fonctions que nous avons évoquées, la gestion des ressources hydriques, en quantité et en qualité est au centre de toutes ces questions. Le « bon état écologique » des masses d’eau, objectif imposé par la Directive Cadre européenne sur l’Eau, est ainsi étroitement lié au bon fonctionnement du système bassin versant.

 

Téléchargez ce fascicule

 

Tous les fascicules