Thèse soutenue

La remise en cause des services urbains en réseau : une approche par la technique : le cas du compostage des déchets en pied d'immeuble à Paris

 

(en) Questioning post-networked urban services through cultural technology : home collective composting in Paris

 

Encadrée par : Sabine Barles

Lien vers la thèse : http://www.theses.fr/2018PA01H081

 

Résumé :

Cette thèse s'intéresse aux dispositifs de compostage de proximité en Île-de-France. Développés par les collectivités depuis le début des années 2000 en marge du service urbain traditionnel de collecte et de traitement des déchets, ils permettent de recycler les biodéchets en proximité, directement au pied des immeubles ou dans les quartiers; ils semblent ainsi permettre de transposer le service traditionnel en l'adaptant aux nouvelles exigences environnementales de réduction et de recyclage des flux de matières. La thèse part du constat que les usagers participants, toujours volontaires, semblent particulièrement investis dans le processus de compostage et que ce dernier paraît plus complexe que le tri sélectif. Elle propose alors de regarder le compostage de proximité non plus comme un dispositif de gestion de déchets mais comme une technique, au sens anthropologique du terme, c'est-à-dire une action socialisée par laquelle les habitants prennent en charge des matières, qu'ils transforment en l'occurrence en compost, mus par des objectifs potentiellement variés que cette recherche se propose justement d'explorer. La thèse montre d'abord que le compostage de proximité est davantage développé comme un outil de communication que comme une technique performante de gestion des déchets par les institutions étatiques et territoriales qui le mettent en œuvre, prisonnières d'un sentier technique hérité des services urbains traditionnels en réseau et qui contribue à rendre le compostage de proximité peu efficace. Après avoir décrit ces mécanismes conduisant à sa disqualification du champ des solutions techniques possibles à la gestion des biodéchets, la thèse propose une étude technologique des dispositifs du compostage en pied d'immeuble porté par la Ville de Paris : la construction de chaînes opératoires permet de retracer le processus technique du compostage en tenant compte des matières qu'il met en jeu (les biodéchets), des outils utilisés (les composteurs, des sécateurs, des fourches) et des acteurs mobilisés (les habitants au premier chef). Le processus technique s'avère relativement efficace d'un point de vue matériel, mais relève plus d'un nouveau loisir urbain que d'un dispositif de gestion des déchets : les habitants ne cherchent pas particulièrement l'efficacité technique du processus. Outil de communication pour les institutions, loisir pour les habitants, le compostage de proximité n'est une technique de gestion des déchets pour aucun des acteurs, malgré sa relative efficacité. La thèse défendue est alors que ce type de dispositif renforce, plus qu'il ne le remet en cause, le grand réseau technique traditionnel comme modèle unique de fourniture des services urbains que les institutions cherchent à transformer.

 

Mots-clefs : Services urbains, Métabolisme urbain, Technique, Déchets, Anthropologie, Déchets organiques, Recyclage, Déchets alimentaires, Anthropologie.

 

 

Autres thèses soutenues

trier par ordre croissant
Simulation du métabolisme de la Seine par assimilation de données en continu 2019
Université PSL MINES ParisTech
Shuaitao Wang
Les coulisses de l'aide à la décision fondée sur la démarche scientifique : pour une meilleure compréhension des fonctionnalités des outils de modélisation environnementale. Analyse comparative des pratiques françaises et australiennes 2019
Université Paris-Est, Ecole des Ponts ParisTech
Natalie Chong
Rôle des espèces réactives de l'oxygène et substances exopolymeriques des bactéries dans le processus de biominéralisation du manganèse 2019
Université Paris Diderot, IPGP
Thais Couasnon
Développement d'une approche « time-lapse » des méthodes sismiques pour l'hydrogéophysique et la compréhension de la dynamique des hydrosystèmes 2019
Sorbonne Université, UMR 7619 METIS
Marine Dangeard
Analyse multicritère des politiques publiques environnementales dans l'Union Européenne 2019
Université Paris Saclay, AgroParisTech
Ancuta Isbasoiu
Prospective et stratégies pour l’environnement : entre fabrique des futurs et situation de gestion, quelles prises pour l’action ? 2019
Université Paris Saclay, AgroParisTech
Sarah Lumbroso
Le cycle du carbone dans le bassin anthropisé de la Seine : de la modélisation du dioxyde de carbone à l’évaluation des émissions des gaz à effet de serre 2018
Sorbonne Université, UMR 7619 METIS, FR 636 IPSL
Audrey Marescaux
Fonctionnement biogéochimique et trajectoires des systèmes agricoles territoriaux français: flux de carbone, azote et phosphore (1852-2014) 2018
Sorbonne Université, UMR 7619 METIS
Julia Le Noë
Le système alimentation/excrétion des territoires urbains : régimes et transitions socio-écologiques 2018
Université Paris Est
Fabien Esculier
Sources et dynamiques spatiales et temporelles des contaminations en éléments traces et hydrocarbures aromatiques polycycliques du continuum atmosphère - sol - rivière d'un bassin versant contrasté 2018
Université Paris Saclay
Claire Froger
Charriage et obstacles à la continuité sédimentaire sur les cours d’eau du Morvan 2018
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Louis Gilet
Trajectoire hydrogéomorphologique d'un petit cours d'eau périurbain francilien : aménagement, "désaménagement"? 2018
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Marion Jugie
La remise en cause des services urbains en réseau : une approche par la technique : le cas du compostage des déchets en pied d'immeuble à Paris 2018
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Elisabeth Lehec
La dimension matérielle de l'urbanisation. Flux et stocks de matériaux de construction en Ile-de-France 2017
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Vincent Augiseau
Quantification et modélisation du devenir du carbone et de l'azote de systèmes de culture alternatifs en situation expérimentale de longue durée 2017
Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement (AgroParisTech)
Bénédicte Autret
Fonctionnement hydrothermique de l'interface nappe-rivière du bassin des Avenelles 2017
Université PSL MINES ParisTech
Asma Berrhouma
Potentiel d’utilisation de la spectrofluorimétrie 3D pour la caractérisation en ligne de la matière organique dissoute : de la station d’épuration au milieu récepteur 2017
Université Paris Est, Ecole des Ponts ParisTech
Angélique Goffin
Caractérisation des hétérogénéités sédimentaires d’une plaine alluviale : Exemple de l’évolution de la Seine supérieure depuis le dernier maximum glaciaire 2016
Université PSL MINES ParisTech
Benoit Deleplancque
Premières investigation des sources et devenirs des macro et micro plastiques dans les hydrosystèmes urbains : cas de agglomération parisienne 2016
Université Paris Est, Ecole des Ponts ParisTech
Rachid Dris
Caractérisation des particules ferrugineuses dans la Seine avec le magnétisme environnemental 2016
Université PSL MINES ParisTech
Dariouche Kayvantash
Quantification des échanges nappe-rivière au sein de l’hydrosystème Seine par modélisation multi-échelle 2016
Université PSL MINES ParisTech
Baptiste Labarthe
Modélisation intégrée de l'allocation des terres en France : du choix cultural au choix sectoriel 2015
AgroParisTech
Anna Lungarska