Thèse soutenue

Développement d'une approche « time-lapse » des méthodes sismiques pour l'hydrogéophysique et la compréhension de la dynamique des hydrosystèmes

 

(en) Development of a time-lapse approach of seismic methods for hydrogeophysics and the understanding of hydrosystem dynamics

 

Encadrée par :  R. Guérin et L. Bodet.

Lien vers la thèse : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02931838

 

Résumé :

La caractérisation et la compréhension des hydrosystèmes font partie intégrante de l’étude de la « Zone Critique » (ZC). Elles représentent un enjeu important pour la gestion et la protection des ressources en eaux de surface et en eaux souterraines. La géophysique et l’hydrogéophysique font partie des outils d’étude de cette fraction de la ZC et des processus qu’elle referme. Les méthodes sismiques de subsurface sont proposées afin de l’imager pour en définir la géométrie et la nature de ses compartiments. Comme la sismique repose sur les paramètres mécaniques du milieu, le signal mesuré est également influencé par la teneur en eau : son analyse permet donc d’en décrire la variation spatiale. L’application « time-lapse » de cette approche est proposée ici afin de suivre les variations temporelles de contenu en eau des hydrosystèmes étudiés. Une chaîne de traitements basée sur une étude statistique est développée afin de s’assurer de la significativité des variations temporelles des données par rapport aux erreurs de mesures. On démontre que lorsque les variations « time-lapse » sont supérieures aux erreurs estimées, elles reflètent les comportements hydrologiques des structures identifiées et apportent de nouvelles informations sur leur dynamique. Quantifier ces résultats par inversion des données sismiques acquises à chaque pas de temps n’est cependant pas évident, même en connaissance des erreurs de mesures, notamment par manque d’information a priori. Dans ces cas, les incertitudes a posteriori peuvent s’avérer trop élevées pour pouvoir comparer les variations temporelles des paramètres inversés. Toutefois, lorsque la zone d’étude est particulièrement bien contrainte, une inversion méticuleuse à chaque pas de temps des données estimées comme significatives par notre approche, est possible. Dans ce cas, on propose une méthode d’interpolation de la profondeur de la zone saturée au voisinage de niveaux piézométriques connus, à partir des images sismiques. Ces informations peuvent ensuite être utilisées afin de contraindre la modélisation hydrodynamique en proposant : (i) une définition « haute résolution » de la géométrie des compartiments hydrogéologiques et de leur faciès et (ii) de nouvelles conditions aux bords et initiales.

 

Mots-clefs : Hydrogéophysique, Sismique active, Temps d’arrivées des ondes P, Dispersion des ondes de surface, Variations significatives des données, Dynamique des hydrosystèmes, Hydrogéophysique, Zones sismiques, Ondes de surface, Hydrosystèmes.

 

 

Autres thèses soutenues

trier par ordre croissant
Simulation du métabolisme de la Seine par assimilation de données en continu 2019
Université PSL MINES ParisTech
Shuaitao Wang
Les coulisses de l'aide à la décision fondée sur la démarche scientifique : pour une meilleure compréhension des fonctionnalités des outils de modélisation environnementale. Analyse comparative des pratiques françaises et australiennes 2019
Université Paris-Est, Ecole des Ponts ParisTech
Natalie Chong
Rôle des espèces réactives de l'oxygène et substances exopolymeriques des bactéries dans le processus de biominéralisation du manganèse 2019
Université Paris Diderot, IPGP
Thais Couasnon
Développement d'une approche « time-lapse » des méthodes sismiques pour l'hydrogéophysique et la compréhension de la dynamique des hydrosystèmes 2019
Sorbonne Université, UMR 7619 METIS
Marine Dangeard
Analyse multicritère des politiques publiques environnementales dans l'Union Européenne 2019
Université Paris Saclay, AgroParisTech
Ancuta Isbasoiu
Prospective et stratégies pour l’environnement : entre fabrique des futurs et situation de gestion, quelles prises pour l’action ? 2019
Université Paris Saclay, AgroParisTech
Sarah Lumbroso
Le cycle du carbone dans le bassin anthropisé de la Seine : de la modélisation du dioxyde de carbone à l’évaluation des émissions des gaz à effet de serre 2018
Sorbonne Université, UMR 7619 METIS, FR 636 IPSL
Audrey Marescaux
Fonctionnement biogéochimique et trajectoires des systèmes agricoles territoriaux français: flux de carbone, azote et phosphore (1852-2014) 2018
Sorbonne Université, UMR 7619 METIS
Julia Le Noë
Le système alimentation/excrétion des territoires urbains : régimes et transitions socio-écologiques 2018
Université Paris Est
Fabien Esculier
Sources et dynamiques spatiales et temporelles des contaminations en éléments traces et hydrocarbures aromatiques polycycliques du continuum atmosphère - sol - rivière d'un bassin versant contrasté 2018
Université Paris Saclay
Claire Froger
Charriage et obstacles à la continuité sédimentaire sur les cours d’eau du Morvan 2018
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Louis Gilet
Trajectoire hydrogéomorphologique d'un petit cours d'eau périurbain francilien : aménagement, "désaménagement"? 2018
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Marion Jugie
La remise en cause des services urbains en réseau : une approche par la technique : le cas du compostage des déchets en pied d'immeuble à Paris 2018
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Elisabeth Lehec
La dimension matérielle de l'urbanisation. Flux et stocks de matériaux de construction en Ile-de-France 2017
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Vincent Augiseau
Quantification et modélisation du devenir du carbone et de l'azote de systèmes de culture alternatifs en situation expérimentale de longue durée 2017
Institut des sciences et industries du vivant et de l’environnement (AgroParisTech)
Bénédicte Autret
Fonctionnement hydrothermique de l'interface nappe-rivière du bassin des Avenelles 2017
Université PSL MINES ParisTech
Asma Berrhouma
Potentiel d’utilisation de la spectrofluorimétrie 3D pour la caractérisation en ligne de la matière organique dissoute : de la station d’épuration au milieu récepteur 2017
Université Paris Est, Ecole des Ponts ParisTech
Angélique Goffin
Caractérisation des hétérogénéités sédimentaires d’une plaine alluviale : Exemple de l’évolution de la Seine supérieure depuis le dernier maximum glaciaire 2016
Université PSL MINES ParisTech
Benoit Deleplancque
Premières investigation des sources et devenirs des macro et micro plastiques dans les hydrosystèmes urbains : cas de agglomération parisienne 2016
Université Paris Est, Ecole des Ponts ParisTech
Rachid Dris
Caractérisation des particules ferrugineuses dans la Seine avec le magnétisme environnemental 2016
Université PSL MINES ParisTech
Dariouche Kayvantash
Quantification des échanges nappe-rivière au sein de l’hydrosystème Seine par modélisation multi-échelle 2016
Université PSL MINES ParisTech
Baptiste Labarthe
Modélisation intégrée de l'allocation des terres en France : du choix cultural au choix sectoriel 2015
AgroParisTech
Anna Lungarska