L'agriculture et ses effets sur l'eau et les milieux aquatiques

 

                           

L'agriculture et ses effets sur l'eau et les milieux aquatiques

Le bassin de la Seine est un territoire dans lequel l’agriculture joue un rôle central. Plus de 60% de la surface du bassin, soit 5,7 millions d’hectares, sont consacrés à l’agriculture, plus particulièrement à la culture des céréales et du colza. A partir de 1950, l’agriculture du bassin, qui était encore largement basée sur la polyculture-élevage, s’est fortement spécialisée dans la céréaliculture intensive sans élevage, et est devenue très dépendante des intrants chimiques tels que les engrais et les pesticides. Ces pratiques agricoles ont des conséquences sur les milieux aquatiques du bassin de la Seine, et les chercheurs du PIREN-Seine se sont donc employés à étudier ces pratiques et leurs effets depuis le milieu des années 1990.

 

icon_pdf.pngTélécharger la fiche