• 0 comments
  • Jan 04, 2021

Rapport des étudiant.e.s du Master Bioterre 2019-2020

Ce rapport a été réalisé par les étudiants du Master Bioterre de l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne, en réponse à une demande des chercheurs du programme de recherche PIREN-Seine. Ces chercheurs étudient le fonctionnement de l'hydrosystème Seine et les dynamiques de l’ensemble du bassin de la Seine. Une partie de cette recherche se fait depuis 30 ans dans la plaine alluviale de la Bassée grâce aux instruments de mesure qui y sont installés. Cependant les chercheurs n’ont pas beaucoup de retour, ni sur l’intérêt des mesures faites pour les personnes qui vivent dans la Bassée, ni sur l’utilisation qu’elles pourraient en faire. Leur demande portait alors sur une première connaissance des relations qu’entretiennent les habitants de la Bassée avec leurs cours d’eau et leurs milieux aquatiques. Cette demande a trouvé un écho très favorable auprès des membres du bureau de la CLE du SAGE Bassée Voulzie, eux-mêmes en train de démarrer l’état des lieux du SAGE. Ceux-ci souhaitaient que leurs travaux futurs dépassent l’expression des 80 membres de la CLE pour porter les préoccupations et les attentes des personnes de l’ensemble du périmètre de la Bassée Voulzie. Ils ont alors proposé aux étudiants de mener cette enquête dans trois terrains - le Provinois, le Bassée-Montois et le Nogentais - afin de tenir compte de la diversité et des spécificités locales. 

En amont de ce rapport, après l’étude des documents stratégiques des territoires enquêtés, quatre-vingt-dix entretiens ont été effectués, la plupart lors d’une semaine de terrain en novembre, se terminant par une soirée de restitution devant les personnes rencontrées. Ces entretiens ont été l’occasion d’échanges très riches et la manifestation d’un grand intérêt des personnes enquêtées quant à la place et l’importance de l’eau et des milieux aquatiques dans les territoires et son rôle dans leurs développements actuel et futur. Qu’il nous soit donc permis de les remercier pour leur accueil et le temps qu’ils nous ont accordé, en remerciant particulièrement les élus qui nous ont accompagnés tout au long de ce travail, Madame Lanthiez, Monsieur Boyer, Madame Crapart, Madame Charle, ainsi que le SDDEA, à travers les personnes de Lucile Gaillard et Damien Courbil qui ont assuré la bonne marche de ce travail. Qu’il nous soit aussi permis d’espérer que ce travail contribue bien à compléter la consultation des acteurs de l’eau effectuée par la CLE, et qu’il permette aux chercheurs du PIREN-Seine de mieux connaître ce qui se joue autour de l’eau et des milieux aquatiques pour les personnes qui habitent et travaillent dans la plaine alluviale de la Bassée.

Téléchargez le rapport (19 Mo)